« L’expérience, ce n’est pas ce qu’il advient à un homme, c’est ce qu’il fait de ce qui lui advient »

Aldous Huxley

 

Une étude américaine parlait, en 2010, des musiciens comme arrivant dans les dix premières professions atteinte par la dépression.

La pratique artistique requiert, d’intégrer des apprentissages et des mises en forme expressives, dans un travail lent, 7 jours sur 7 de « répétitions » et d’entraînement pour un objectif précis et parfois unique.

La représentation publique est la réalisation ponctuelle, dans un temps très court, de cette lente élaboration portant ainsi un défi d’exécution parfaite en coordination avec le groupe ou l’orchestre quelque soit le lieu et l’heure du concert.

Ce challenge requiert d’être dans la maîtrise de son geste et une concentration absolue pour trouver l’expressivité, le contrôle technique et le charisme que le public attend. Une

excellence en temps réel s’impose.

Cette exigence conduit à développer de nombreuses peurs et angoisses: craintes de l’erreur, du jugement, de l’échec, d’une perte de maîtrise ou d’efficacité, de la mise en péril de sa situation ou du crédit de ses partenaires, autant d’angoisses qui sont des freins puissants.

Pour rester dans la performance, la pratique musicale nécessite de placer

la confiance de l’artiste au centre de sa construction.

Outre le fait de perfectionner son action, de lui permettre de faire un point sur ses échecs passés, se préparer mentalement et physiquement va  conforter l’affirmation et la confiance en soi et faire grandir une motivation profonde en donnant du sens à l’évolution.

Autant de réponses qui vont construire  la confiance indispensable à la réussite de la Performance, par une prise en main réaliste et une meilleure conscience de soi.

http://www.theguardian.com/music/musicblog/2010/dec/17/musicians-depression

 

 Faire grandir la Confiance en soi en préparant un nouvel objectif  (Cliquez ici)